Vous le lisez de plus en plus sur les annonces d’emploi. Et souvent, soit l’entretien sera conduit entièrement en anglais, ou au moins une partie. Donc il faut être à l’aise en anglais à l’oral pour pouvoir réussir! Souvent si l’annonce mentionne ‘anglais indispensable’, l’entretien aura lieu en anglais.

 

Souvent les francophones ont un anglais scolaire où ils n’ont pas eu beaucoup l’occasion de pratiquer l’anglais à l’oral. Et c’est la première chose donc ils vont voir: votre compétence à l’oral. Pour être à l’aise à l’oral il faut:

 

  • Maîtriser le vocabulaire et les structures de l’anglais
  • Comprendre votre interlocuteur
  • Pouvoir parler avec de la fluidité et de la justesse

 

  1. D’abord il ne faut pas paniquer! Il faut se renseigner sur l’entretien et essayer à l’avance d’avoir un maximum d’informations sur comment l’entretien se déroulera.

 

  1. Ensuite, il faut pratiquer votre anglais, avec un ami, un collègue ou un professeur de façon régulière pour se sentir à l’aise et pour avoir l’habitude de s’exprimer en anglais. Parlez de vous-même, des thèmes qui risquent d’être abordé lors de l’entretien.

 

  1. Il ne faut pas mentir dans votre CV. Si vous n’avez qu’un niveau débutant en anglais, ça ne sert pas à grande chose de dire que vous avez un niveau avancé. Vous n’arriverez pas à faire le travail demandé et vous ne vous sentirez jamais à l’aise! Si votre niveau oral est différent que votre niveau écrit, il faudrait le mentionner aussi.

 

  1. Reviser le vocabulaire du secteur, renseignez-vous sur les termes courantes employés dans le travail pour être capable de parler des thèmes abordés.

 

  1. Ecoutez! Il faut aussi pouvoir comprendre des questions donc il faut entrainer l’oreille. Ecoutez de la radio, des clips You Tube, des anglophones. Bref, écoutez de l’anglais pour commencer à s’habituer. Encore mieux, si vous savez que votre interlocuteur sera un écossais, écoutez des écossais pour s’habituer à l’accent!

 

  1. Ne forcez pas votre accent. Ce qui est important est de bien prononcer des choses et ne pas essayer d’avoir un accent ‘anglais’. Si vous prononcez bien, votre interlocuteur va vous comprendre et c’est ça le but!

 

  1. Si vous ne comprenez pas, demandez à votre interlocuteur de répéter. Souvent il nous arrive de faire cela même dans notre langue maternelle et c’est mieux de bien comprendre et répondre à la bonne question que de parler de n’importe quoi!

 

  1. Souriez et pensez à la communication. La langue est un moyen de communiquer. Si vous êtes assez juste pour se faire comprendre, une petite erreur va probablement passer inaperçu. On n’est pas à l’école, le but est de pouvoir communiquer en anglais!